Livraison offerte dès 49€ d’achats – Remise dès 3 produits achetés

Livraison offerte dès 49€ d’achats.
+33 (0)3 62 27 94 95
info@norsan.fr

MenuMenu

Omega 3 intestin

Santé intestinale et acides gras oméga-3

Dans l’article “Santé intestinale et acides gras oméga-3” (1) du Dr Antje Rössler paru dans l’édition spéciale du dixième anniversaire de l’ « Academie d’immunologie et de santé intestinale » (2), il est question de la relation entre acides gras oméga-3 et tractus intestinal sain. Nous vous avons résumé le contenu de cet article.

L’être humain ne peut survivre sur le long terme que s’il bénéficie d’un apport en énergie. Cet apport provient de la nourriture ingérée par la bouche. Cependant, ce n’est que si l’estomac et les intestins fonctionnent correctement que les nutriments provenant des aliments ingérés peuvent être convenablement digérés et assimilés. La majorité des nutriments est normalement absorbée par l’organisme dans les parties supérieures de l’intestin grêle. Si ce n’est pas le cas et que des éléments incomplètement digérés pénètrent dans les parties profondes, ils y perturbent le système et l’équilibre.
omega 3 intestin

Le bon environnement pour les mitochondries

Un des facteurs du bon fonctionnement de la digestion sont les mitochondries – qui sont les centrales énergétiques de nos cellules. Elles fournissent l’énergie nécessaire pour que les cellules puissent fonctionner. Pour que les mitochondries puissent faire leur travail, elles ont besoin de divers micronutriments tels que des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. En outre, le milieu dans l’estomac et les intestins doit être propice. Cela signifie que la valeur du pH doit se situer dans une fourchette physiologique permettant aux enzymes de faire leur travail et à tous les processus de se dérouler normalement. Cela nécessite également la présence d’un grand nombre de micronutriments, ainsi que de fibres, de protéines et d’acides gras essentiels tels que les acides gras oméga-3. Un troisième facteur de régulation est ce que l’on appelle les entéro-hormones – ce sont les hormones de notre tractus gastro-intestinal. Plus de vingt de ces messagers régulent notre digestion et l’absorption des nutriments. Les entéro-hormones ont également besoin de nutriments et les acides gras oméga-3 EPA et DHA entrent en jeu. Ils sont essentiels et sont nécessaires à la construction des hormones.

L’EPA et le DHA comme facteurs de régulation de l’inflammation

Outre leur rôle important dans la digestion, l’EPA et le DHA représentent également un facteur important de régulation de l’inflammation. D’une part, ils sont la substance de base pour la formation des eicosanoïdes, qui, entre autres, contrôlent notre système immunitaire, notre système nerveux central et notre système cardiovasculaire. D’autre part, ils influencent le système immunitaire inné et empêchent ainsi une activation permanente de la cascade inflammatoire. Une maladie de l’intestin s’accompagne généralement aussi de processus inflammatoires, de sorte que les acides gras oméga-3 représentent une part importante du dispositif thérapeutique.

Des études plus récentes montrent désormais également que les acides gras oméga-3 ont une influence sur le microbiome – association de divers micro-organismes dans notre gros intestin. La composition de celui-ci peut être impactée et perturbée par un mode de vie malsain, l’alimentation, la pollution environnementale, des maladies et de nombreux autres facteurs. Les premières études montrent que l’administration d’EPA et de DHA peut également avoir un effet sur les bactéries et leur activité métabolique. Ainsi, ils pourraient favoriser la restauration d’un microbiote sain.

Carence en acides gras oméga-3 marins

Malheureusement, la population occidentale est aujourd’hui massivement carencée en acides gras oméga-3 marins. Un chiffre clé est l’index oméga-3 (pourcentage d’oméga-3 dans nos membranes cellulaires). La fourchette idéale se situe entre 8 et 11 %. Cependant, la population de nombreux pays européens se situe dans une fourchette de 4 à 6 %. Afin de compenser cette carence, un apport quotidien d’au moins 2 000 mg d’EPA et de DHA est généralement nécessaire. Cependant, pour que les acides gras puissent être absorbés par l’organisme, la digestion doit fonctionner correctement. Par conséquent, il faut noter que la seule administration d’acides gras oméga-3 ne peut pas traiter le système intestinal complexe, mais représente un élément essentiel du dispositif thérapeutique.

Conclusion

En cas de troubles intestinaux existants, notamment en cas de processus inflammatoires ou d’inflammations silencieuses, la digestion n’est possible que de manière limitée, de sorte que les graisses ne peuvent être complètement absorbées. Un problème particulier se pose en cas de faiblesse des surrénales due à un stress permanent. Dans ce cas, il se forme trop peu d’acide gastrique pour la prédigestion, il n’y a pas assez d’enzymes pancréatiques et une carence en acides biliaires ou un déséquilibre des acides biliaires, qui favorise la formation de calculs biliaires, s’ensuivent. La muqueuse intestinale souffre également car les importantes barrières protectrices physico-chimiques constituées de mucine, de peptides antimicrobiens, d’immunoglobuline A sécrétoire et de nombreux autres facteurs existants ne sont plus suffisamment préservées Il en résulte une perméabilité accrue des barrières et, à long terme, une inflammation plus profonde, qui peut à son tour être associée à un potentiel d’intolérance accru et à la formation d’anticorps. Un exemple de ceci est la nouvelle entité que constitue la sensibilité au gluten avec jusqu’à 80 comorbidités en plus des classiques diarrhées et constipations.

Que faut-il considérer lorsqu’on prend des acides gras oméga-3 ?

Les acides gras à longue chaîne doivent être absorbés pour qu’ils puissent remplir leurs fonctions ! L’absorption dans la circulation sanguine dépend de la présence de suffisamment de sels biliaires et d’une fonction pancréatique intacte avec sécrétion de lipases. Il est donc fortement recommandé de les prendre au cours d’un repas. Dans l’intestin grêle, après la formation des micelles, les acides gras sont ensuite absorbés par la muqueuse de l’intestin grêle. Une vérification de l’état de la muqueuse est possible grâce à une analyse non invasive des selles. De cette manière, la santé peut être influencée activement et le recours aux acides gras oméga-3 peut être optimal.

 

(1) „Darmgesundheit und Omega-3-Fettsäuren“

(2) „Akademie für Immunologie + Darmgesundheit“

PRODUITS NORSAN Hautement dosés en EPA & DHA

2000 mg d’oméga-3 EPA et DHA par dose journalière

  • Norsan Omega 3 Total Citron

    Omega-3 Total

    24,00 
      Bon pour le cœur, la vision et le cerveau
    • 2000 mg d’oméga-3 par dose journalière (8 ml)
    • Huile de poisson naturelle issue d’une pêche sauvage et durable
    • Teneur élevée en EPA
    • 100 % naturelle – non concentrée
    • Huile d’olive biologique vierge extra comme antioxydant
    • Vitamine D3 (800 UI)
    • Purifiée et débarrassée des polluants, PCB et métaux lourds
    • Saveur agréable : saveur citron ou nature
  • Norsan Omega 3 Vegan

    Omega-3 Vegan

    27,00 
    100 % vegan et sans poisson !
      • 2000 mg d'oméga-3 par dose journalière (5 ml)
      • Huile végétale d'algue
      • Teneur élevée en DHA et EPA
      • Huile d'olive biologique vierge extra comme antioxydant
      • Vitamine D3 végane (800 UI)
      • Culture non polluante et respectueuse de l'environnement
      • Saveur agréable de citron
  • Norsan Omega 3 Arktis

    Omega-3 Arktis

    12,00 
    Bon pour le cœur, la vision et le cerveau
    • 2000 mg d'oméga-3 par dose journalière (10 ml)
    • Huile de foie de morue issue d'une pêche sauvage et durable en Arctique
    • Teneur élevée en DHA
    • 100 % naturelle - non concentrée
    • Vitamine D3 (800 UI)
    • Purifiée et débarrassée des polluants, PCB et métaux lourds
    • Saveur agréable de citron